lundi 22 mai 2017

Connaissez-vous Manfred Eicher ?

Notre but est de capturer au mieux le geste artistique et l'univers sonore de l'artiste que nous enregistrons.
Telles sont les paroles de Manfred Eicher qui est à la tête du label ECM depuis bientôt cinquante ans ! Créé en 1969 pour le jazz - ECM pour Edition of Contemporary Music -, le catalogue s'agrandit en 1984 avec la série ECM New Series consacrée à la musique classique. Le dernier numéro de Jazz magazine du numéro de mai revient la saga ECM grâce à un grand entretien avec son fondateur.



Manfred Eicher est venu à la HEM de Genève le printemps dernier à l'occasion du vernissage du CD "genevoisNarrante. Présent dans les médias, on le retrouve au micro de l'émission Magma d'Espace 2. Le journal Le Temps relaya également l'événement sous la plume de Julian Sykes. Extraits : 
A Genève, il y a deux semaines, Manfred Eicher relevait à quel point ses plus grands disques ont été le fruit du hasard. Un soir, il conduisait en voiture entre Stuttgart et Munich lorsqu’il a entendu une retransmission d’un concert sur Radio Erevan, la radio d’Etat arménienne. «Je suis sorti de l’autoroute, je suis monté sur une colline et j’ai écouté cette musique qui était comme une météorite qui tombait du ciel. Il m’a fallu une demi-année pour découvrir qu’elle était d’Arvo Pärt.» S’ensuivra un enregistrement de Tabula rasa chez ECM en 1984, qui rendra le compositeur estonien célèbre en Occident. Le fameux Köln Concert est également lié à un autoradio. C’est en sillonnant l’Allemagne dans une Renault 4 qu’à force d’écouter la bande de ce concert dans un «appareil cassette merdique», Manfred Eicher et Keith Jarrett ont finalement décidé de le publier en vinyle. «Plus on l’écoutait, meilleure la musique nous semblait.» Comme quoi, les conditions d’écoute sont parfois très relatives.

Son travail à la recherche du son et des conditions d'enregistrement parfaites offertes aux musiciens tels que Marylin Mazur, Eleni Karaindrou ou encore Anouar Brahem est magnifiquement illustré dans le film Sounds and silence des Bernois Peter Guyer et Norbert Wiedmer. On y découvre aussi, la subtile complicité entre Manfred Eicher et Arvo Pärt.


cop. Sounds and silence


Extrait de Sounds and silence


Si les notions d'enregistrements vous intéressent ou que ces points techniques vous dépassent, quelques ouvrages sont sélectionnés pour vous.

Disponibilité
Muriel

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire