lundi 28 juillet 2014

Du kiosque : Musique des objets

L'un des derniers numéros de la Revue Circuit traite de la Musique des objets (2013, vol. 23, no 1). Il ponctue les créations entendues à la Fête de la musique et fait un point d'orgue à l'exposition qui s'achève.

La revue Circuit, créée en 1989 à l'initiative de Lorraine Vaillancourt (fondatrice et directrice artistique du Nouvel Ensemble Moderne) et de Jean-Jacques Nattiez son tout premier rédacteur en chef (1990-1999), est définie par les rédacteurs "comme une revue d’art et un instrument de réflexion esthétique, elle s’adresse à tous ceux qui se sentent concernés par les enjeux de la création musicale et artistique contemporaine". 


Charles Stankievech, Horror Vacui: Good Vibrations (détail), 2008.
Cloche antique et enregistrement vinyle

Cet été, grâce à la collaboration de deux revues : Circuit et Intermédialités et au relais de la "web-radio culturelle montréalaise" Globe sonore, le numéro de la Musique des objets possède à présent son premier podcast. Un 2ème est déjà prévu pour l'automne consacré au numéro "Glenn Gould et la création" (2,2012).

Parmi tous les sujets abordés par Circuit, soulignons le numéro 20 sorti en 2010 pour le 20e anniversaire de la revue : La musique contemporaine d'hier à demain où les trois points de vue historique sont abordés : Hier consacré à un retour en arrière sur la revue et la presse musicale, Aujourd'hui illustré par des extraits de partitions, Demain constitué d'une enquête faite auprès d'acteurs de la musique contemporaine : directeurs de festivals, compositeurs, musiciens. Morceaux choisis :
Il est difficile, par les temps qui courent, de rester optimiste lorsqu'on s'interroge sur l'avenir de la musique contemporaine dans notre société (Nicolas Gilbert, compositeur, Montréal).
Quelle bonne nouvelle pour la création ? Internet ouvre le champ à un public certes non averti mais paradoxalement plus ouvert, car moins sectaire. Une vraie chance pour la création (Jean-Guihen Queyras, violoncelliste, France).
J'ose donc imaginer que le XXIe siècle qui débute en sera un de renaissance pour notre forme d'art. Dans ses multiples hybridations avec d'autres disciplines par l'intermédiaire du monde numérique, et avec des musiciens porteurs d'un discours rassembleur, la musique de création pourra peut-être conquérir le coeur d'un large public et prendre sa place dans notre société moderne qui a grand besoin de musiques riches et visionnaires (Cléo Palacio-Quintin, compositrice, Montréal).

Optimiste ? Pessimiste ? Pour vous forger votre propre opinion, la recherche dans Circuit est facilitée par l'indexation du RILM (Répertoire international de littérature musicale) à consulter depuis les ordinateurs des Bibliothèques genevoises.
 
Disponibilité
Version mp3 de l'émission
Muriel

mardi 22 juillet 2014

A l'affiche : Festivals d'été

L'été musical rime avec festivals. Que ce soit sous le soleil, dans la poussière ou la boue ou sous des trombes d'eau, les festivaliers sont des mélomanes courageux, prêts à affronter tous les caprices météorologiques.

Mais si vous êtes moins téméraires ou que simplement vous n'avez pas pu obtenir votre sésame, il existe une solution : venir à la Bibliothèque musicale - qui reste ouverte pendant tout l'été ! - et emprunter des partitions des artistes invités sur les scènes suisses cet été. Il ne reste plus qu'à les interpréter au sec et au frais chez vous !

Rien que pour Paléo, nous vous proposons :





Bons festivals !

 Fabienne

lundi 14 juillet 2014

Instruments de musique atypiques : l'ocarina



L’ocarina, de l’italien "petite oie", est un instrument à vent, né il y a plusieurs milliers d’années avec la poterie, du mariage de la terre et du feu.
La "flûte ronde" des Incas et des Mayas arrive d’Amérique centrale en Italie au 19e siècle. Au milieu du 20e siècle, un ethnomusicologue établit un concept d’ocarina à quatre trous permettant de jouer la gamme diatonique occidentale.



Intemporel, gourmand de convivialité, naturel, l’ocarina est un bel objet souvent "pièce unique" en forme de galet, d’oiseau ou autre selon l’imagination de ses concepteurs.
Servant également d’outil pédagogique et thérapeutique, l'ocarina peut être utilisé très tôt par les enfants en éveil musical.


 



Disponibilité

Patricia