lundi 24 février 2014

Bicentenaire des Editions Peters

2014 marque le bicentenaire de l'entrée de Genève dans la Confédération. Nous reviendrons sur la vie musicale genevoise de cette l'époque. Aujourd'hui, c'est l'activité éditoriale en Europe qui nous occupe. En effet, c'est à la même époque que l'on voit dans les grands pays européens l'émergence des maisons d'éditions de musique encore existantes aujourd'hui : 

Breitkopf & Härtel , Leipzig, 1719
Schott, Mainz, 1770
Simrock, Bonn, 1793
Lemoine, Paris, 1796,
Ricordi, Milan, 1808
Schlesinger, Berlin, 1810
Novello, Londres, 1811
Boosey, Londres, 1816 (Boosey & Hawkes depuis 1930)

Plus tard, Heugel (1839) et Leduc (1842) pour la France.


Op. 13 de Louis Spohr, composé en 1807, cotage no. 620, cote BMU RA 315


Les Editions Peters fêtent donc cette année leur bicentenaire d'activités. A l'origine, comme nous le voyons sur la partition ci-dessus, ce fut un Bureau de musique qui ouvrit ses portes en 1800 grâce à l'initiative du compositeur Franz Anton Hoffmeister. Il faut attendre 1814 pour que les éditions paraissent sous le nom de C. F. Peters (Carl Friedrich). Ce sont les éditions Peters qui éditent les oeuvres de Louis Spohr et Carl Maria von Weber pour les plus connus. 
Les éditions allemandes contrairement aux éditions françaises de la même époque n'indiquent que rarement l'adresse de la maison d'édition. Il est donc parfois plus difficile de dater une partition de cette époque. Seuls les cotages (numéros des plaques de musique imprimée, remplacent un numéro de catalogue) permettent des évaluations, comme ici

Aujourd’hui, les Editions Peters sont présentes en nombre sur les rayonnages de la musique pour piano et de la musique de chambre… Même si parfois les musiciens leur préfèrent les partitions éditées par d'autres, cette maison d'éditions reste intrinsèquement liée à l’histoire de la musique imprimée.

A consulter

Muriel

mardi 18 février 2014

Brève : Violoniste à ski aux JO

Après des années d'entraînement à Zermatt, la violoniste Vanessa Mae représentera la Thaïlande en ski alpin lors des JO de Sotchi.

C'est sûr, elle y entendra l'hymne olympique :



Quant à l'hymne thaïlandais, il y a peu de chance qu'il retentisse au bas des pistes. Si vous voulez vous faire une idée à quoi il ressemble, vous le trouverez dans cette partition :



L'hymne national du Royaume de Thaïlande, officiel depuis 1939, est "Phleng Chat" et a été composé par un fils d'immigrés allemands. Le nom thaïlandais du compositeur est Phra Jenduriyang et a été attribué par le roi qui le nomma également délégué royal à la musique. Le texte est en langue siamoise, que l'on trouve en caractères originaux dans cette partition.





L'important est de participer, mais... que la meilleure gagne !

Fabienne

lundi 10 février 2014

Musique contemporaine en bibliothèque

Les partitions de musique contemporaine ne passent jamais inaperçues. Elles dépassent de tout sac sensé les protéger et le musicien qui vient en emprunter se distingue avant même de commencer d'aborder la partition !

 


En bibliothèque, elles restent un vrai cauchemar. Dépassant fréquemment les 40 cm de hauteur, n'entrant dans aucun rayonnage standard, elles trônent dans des bacs à part ou pire sont relayées au bas des étagères ! Toutefois, cela ne saurait freiner les achats des bibliothécaires en musique contemporaine.

Pour preuve, l'an passé, la bibliothèque a acquis plus de 120 partitions de musique contemporaine, notamment celles de Gaudibert et de Saariaho. Puis, tout récemment, ce sont un grand nombre de partitions de Michael Jarrell* qui ont trouvé leur place à la bibliothèque (Jarrell par ailleurs, rare artiste suisse issu de la musique classique à figurer dans les 153 portraits faits par le photographe Claude Dussez).


Compositeur genevois très actif (création mondiale il y a quelques jours avec Reflets au festival KlangZeit Münster 2014, participant du Wagner Geneva Festival l'an passé en s'associant au travail d'Olivier Py et Hervé Loichemol à la Comédie avec Siegried, nocturne), ses dernières créations portent toutes des titres en suspension, comme pour marquer l'éphémère. En voici quelques-uns : 

"... Emergences..."                            "... Un temps de silence... "

                  "... car le pensé et l'être sont une même chose..."

"... le ciel, tout à l'heure encore si limpide, soudain se trouble horriblement..."

"... mais les images restent..."

Que les formats encombrants ne vous freinent donc pas à découvrir cette musique !

lundi 3 février 2014

Nouvelle scène musicale suisse

Nouvelle vague, nouvelle musique d'artistes suisses à découvrir : écoutez l'album Swiss collection printemps été 2014 gratuitement en ligne jusqu'au 5 juin.

La Fondation CMA s'est associée avec la RTS pour produire ce bel album 100% musique actuelle helvétique. On se régale, par exemple avec Soraya Ksontini artiste qui chante en français, en anglais et en arabe. On redécouvre le lausannois Jéremie Kisling dont la prochain spectacle retrace ses 10 ans de carrière (le 1er mars à l'épicentre). Et plein d'autres, bien sûr, rien que pour le plaisir de vos oreilles : The Animen, François Vé, Oy, The bianca Story, Yilian Canizares, AEIOU, Hillbilly Moon Explosion, My Kung Fu, Evelinn Trouble, Pablo Nouvelle, Nick Porsche, Pony Del Sol, Stéphane Blok.



Soraya Ksontini (cop. Alexandre Chatton - RTS)

Pour les jeunes voulant se lancer dans une carrière musicale, la Fondation CMA est une association pleine de ressources pour toute question autour de la production de musique actuelle en Suisse romande (la scène, le concert, les médias, la diffusion web...) Des bons tuyaux, des formations sur mesure, une plateforme pour la promotion, des contacts pour constituer son réseau, des rencontres, voilà autant de bonnes raisons de s'y rendre ou de les contacter.

L'album est aussi soutenu par le Swiss Music Export qui encourage le développement à l’étranger des groupes et artistes suisses. Le SME propose des artistes suisses dans les festivals et organise aussi ses propres manifestations et showcases. Chaque mois le SME publie une newsletter destinée aux acteurs de la scène musicale européenne, afin de promouvoir les artistes susceptibles de percer à l'étranger.

A la Bibliothèque musicale, un poste d'écoute permet d'écouter toute la production suisse des nouveautés discographiques collectées par la Phonothèque nationale, ainsi que les radios et autres médias spécifiques de musique sur le web.


Suggestions dans notre catalogue :
Romands rock : panorama des musiques actuelles en Suisse romande de 1960 à 2000
La Welsch music : chanson, pop und rap aus der Westschweiz
Les artistes suisses ont du talent

Tullia