mercredi 30 janvier 2013

450e anniversaire de Dowland



La mélodie "Flow my tears" de John Dowland était à l'origine une pavane pour luth. Dès sa création cet air fut un succès. Fabuleux XVIe siècle !

En Angleterre, comme en France, ce siècle a donné le jour à de joyaux précieux : Maurice Scève en littérature, John Dowland en musique. Une fois entré dans leur univers, ils demeurent, l'un comme l'autre, comme des amis fidèles : on peut revenir à eux après une longue absence, on est rarement déçu. 

En 2007, en écoutant Dowland, il y eut comme un étrange téléscopage entre les mélodies connues et une voix familière d'un autre registre. Passée la surprise, on s'est ensuite laissé séduire par les Songs from the labyrinth qui réunissaient Sting et Edin Karamazov. 

Pour l'année nouvelle, découvrez la grâce de Valeria Mignaco, et Alfonso Marin tout en célébrant l'anniversaire de Dowland, né en 1563.




Disponibilité
 
Muriel

jeudi 24 janvier 2013

Les Alpes descendent en ville

Vous êtes sous le brouillard et rêvez des Alpes ?

Le nouveau festival des ateliers d'ethnomusicologie Musiques des Alpes : nouvelles pistes arrive en ville ! Programme très complet dès jeudi prochain qui mêle héritage traditionnel et créativité. Si, après la prestation de la très charismatique Barbara Klossner et le choeur des yodleurs Alphüttli qui ouvrent le festival, vous êtes comblés, méthodes et partitions vous attendent à la bibliothèque !

Un atelier de jodel est proposé les 2 et 3 février prochain par l'artiste (aucun niveau requis pour participer). Le concert et l'atelier sont également programmés dans le cadre du Festival Antigel.



Muriel

mardi 8 janvier 2013

Bonne Année ! Bonne Santé !

Que l'année 2013 soit douce aux musiciens et musiciennes. Voici une suggestion de lecture pour rester en santé et en musique toute la vie
  


Sous ce titre un peu austère se trouve une foule de conseils pratiques aussi bien que des informations plus techniques utiles pour prévenir les douleurs et les problèmes de santé liés à la pratique musicale.

Différents chapitres, tous fort bien documentés, avec bibliographies, abordent des sujets tels que :

Prévention de l'anxiété de performance
Techniques psychocorporelles
Prévention des risques liés à la pratique du violon
Une kinésithérapeute dans une classe de harpistes 
Prévention des troubles visuels chez les musiciens
Le corps sonore
Risques et prévention chez les musiciens d'orchestre 
La main blessée
...


"Bien des musiciens connaissent au cours de leur pratique des problèmes de santé liés à leur jeu instrumental, les obligeant parfois à interrompre cette pratique musicale. Et même si elles sont sans gravité, ces difficultés passagères sont mal supportées par les musiciens qui, dans leur quête de perfection, y voient une menace sur la qualité de leur jeu.
Tout d'abord, pour définir des stratégies de prévention, il conviendra d'analyser les facteurs de risques, qui peuvent être individuels (sexe, âge, morphologie, antécédents traumatiques ou pathologiques, profil et psychique) ou liés à l'instrument joué ou aux conditions de la pratique (apprentissage, jeu amateur, niveau d'exercice professionnel, type de musique jouée, etc.).
De plus, une connaissance approfondie des pathologies qui affectent les musiciens (troubles musculo-tendineux et articulaires, compressions nerveuses, dystonies de fonction) permet d'en déduire des éléments de prévention essentiels pour que les musiciens exercent leur art de façon saine tout au long de leur vie.
Il est souhaitable - et possible - d'intégrer ces éléments de prévention à la pédagogie dès l'apprentissage. C'est dire le rôle primordial que jouent les enseignants de musique au niveau préventif ; ils trouveront dans cet ouvrage un fonds de connaissances exceptionnels.
Ce livre s'adresse également aux étudiants eux-mêmes, à leurs parents, à tous les musiciens professionnels ou amateurs, ainsi qu'à tous les préventeurs prenant en charge les musiciens (kinésithérapeutes, praticiens de techniques psycho-corporelles, médecins)." (texte de couverture)


Bonne lecture!

Disponibilité
Tullia

jeudi 3 janvier 2013

Hommage à Angelo Galletti

Angelo Walter Galletti fut trente ans au service de la Bibliothèque musicale, une seconde carrière après avoir été corniste à l'Orchestre de la Suisse romande dès la fin des années 1940. A cette époque, le statut de musicien d'orchestre était peu enviable, les engagements saisonniers obligeaient les musiciens à compléter leurs revenus par d'autres activités, durant les mois d'été, en jouant dans des festivals par exemple. De plus, il n'y avait pas de pension de retraite, Angelo Galletti a donc consacré de longues années de sa vie également au métier de bibliothécaire d'orchestre.
Angelo Galletti est applaudi lors de la fête des 20 ans de la Bibliothèque musicale (2009)

Né le 2 novembre 1913 au Tessin dans une famille modeste, Galletti a commencé à apprendre la musique dans la fanfare municipale de sa ville natale, la Banda citadina di Lugano. Comme il y manquait des cors, c'est donc vers cet instrument qu'il s'est tourné. Par la suite il a pu se perfectionner avec un professeur milanais, Marsilio Ceccarelli, 1er cor à la Scala de Milan. A 27 ans, Galletti décide de se présenter au Concours de Genève. Les finalistes sont accompagnés par l'Orchestre de la Suisse romande, sous la direction d'Ernest Ansermet. La carrière musicale de Galletti est lancée et il viendra s'installer définitivement à Genève quelques années plus tard. En parallèle à ses activités de corniste au sein de l'Orchestre de la Suisse romande, il fonde un ensemble de musique de chambre, le Convivium Musicum de Genève, qui se produit en concert et aussi dans les écoles, pour promouvoir la musique auprès des jeunes.

Durant ses loisirs et dès ses plus jeunes années, Galletti se consacre à sa passion de collectionneur, réunissant tout au long de sa vie un ensemble remarquable d'instruments de musique de la famille des cuivres : cors, trompettes, cornets, cornes... Longtemps conservée au domicile de Galletti, cette précieuse collection a été récemment acquise par le Musée d'Art et d'histoire de Genève.

Partie d'orchestre transposée par Galletti

Engagé comme bibliothécaire d'orchestre au Grand Théâtre de Genève, il y a passé de nombreuses heures à inventorier et à mettre en valeur les collections de l'ancienne bibliothèque du théâtre et a permis l'émergence de la Bibliothèque musicale de la Ville de Genève, à la fin des années 1980.

Angelo Galletti nous a quittés en décembre 2012 dans sa 100e année. Nous pensons à sa famille et à ses proches avec empathie.

Mathez, Jean-Pierre. Angelo Walter Galletti: un corniste collectionneur. In:Brass Bulletin, no 98, II/1997
La gomme et la note: Angelo Galletti, bibliothécaire au Grand Théâtre.  In: La Grange, no 7, novembre-décembre 1990
Bibliothèque musicale de Genève: quelques mots d'histoire d'hier à aujourd'hui, Genève, 1988

Tullia