lundi 26 septembre 2011

Une bouffée d'air vénézuélienne au Victoria Hall

L'Orchestre Symphonique de la Jeunesse vénézuélienne Simon Bolivar est le produit fini du "système" (el sistema) et sa principale vitrine internationale. C'est un réseau d'orchestres qui forme actuellement 250.000 enfants et adolescents et qui compte 50.000 professeurs de musique classique.
Depuis 30 ans, le "système" est devenu un important moyen de socialisation culturelle d'enfants et adolescents, réveillant en eux la passion pour la musique classique. Il fonctionne comme une communauté, et sous la solidarité qui caractérise son excellence pédagogique, le "système" attire les jeunes des milieux défavorisés, handicapés et même les jeunes délinquants désœuvrés.
Le "système" est considéré comme un modèle exemplaire des politiques d'inclusion et démocratisation culturelle.
L'Orchestre est issu du système national d'orchestres de jeunes et d'enfants, une fondation créée en 1976 par le directeur vénézuélien José Antonio Abreu.



L'Orchestre Symphonique de la Jeunesse Vénézuélienne Simon Bolivar donnera un concert exceptionnel le 4 octobre 2011 à Genève sous la direction du jeune chef vénézuélien Christian Vasquez. Le Victoria Hall réunira sur scène 120 musiciens et accueillera 1500 spectateurs. Sous la forme d'un tribute pour l'humanité, cet orchestre composé de jeunes gens se présente à l'occasion de la défense du Rapport vénézuélien sur les Droits de l'Homme, lors de l'Examen Périodique Universel du Conseil des Droits de l'Homme, et la somme recueillie à l'issue de ce concert sera offerte aux Fonds de Contributions Volontaires des Nations Unies pour les Victimes de la Torture.
Et pour vous mettre déjà dans l'ambiance...




Patricia

lundi 19 septembre 2011

Ayo

Il est des destins dignes de contes de fées. Celui de Ayo, révélée en 2006, reste assez unique en son genre. Une mère gitane dont elle récupère le virus du voyage et de la rencontre, et un père originaire du Nigéria, qui, émigré en Allemagne, lui transmet l’amour de la musique.

 Ayo, c’est une voix, feutrée, puissante, magnétique, qui ne demande qu’à nous émouvoir. Elle chante en anglais dans un style de musique entre le soul, funk et reggae.






Patricia

lundi 12 septembre 2011

Cairn, ou les trésors cachés en bibliothèque

 
Pour ceux qui fréquentent la montagne, le cairn aide souvent à trouver son chemin, à sortir du brouillard.

La base de données Cairn, elle, peut apporter des réponses, compléter une recherche quand les bibliothèques ne disposent pas sur leurs rayonnages de tous les ouvrages sur un sujet...

Jugez plutôt, CAIRN c'est :

une offre sous un même portail de ressources documentaires en accès gratuit et un accès aux contenus de quelques 250 revues (accès réservé) lors de la consultation depuis la bibliothèque !

Parmi les revues proposées, L'Homme, revue française d'anthropologie (créée en 1961 par Benvéniste) propose une abondance d'articles interdisciplinaires.

Vous vous intéressez à l'évolution du jazz ? Une multitude d'articles vous documentera : "Pourquoi le jazz a-t-il si bien tourné", "Des notes bleues", "Thelonious Monk, le sculpteur du silence", "Les mots du jazz" ou encore "Le jazz à la lumière de Jean-Jacques Rousseau" !

Lors de votre prochaine visite, asseyez-vous devant un ordinateur et faites le curieux ! Au besoin, nous viendrons vous aider dans toutes ces ressources cachées au premier regard...


Cairn se cache dans les ressources intéressantes  
de la page d'accueil des ordinateurs de la bibliothèque





Muriel