samedi 26 février 2011

La musique de l’âme… ou la Soul Music

1958, les Etats-Unis.
Le peuple noir américain se déhanche sur le nouvel album de Ray Charles appelé Soul. Depuis ses débuts, les albums de Ray Charles sont riches en genres musicaux. En effet, entre le jazz, le blues, le gospel, le rhythm and blues ou encore la country, l’artiste nous fait découvrir son univers musical très élargi et sa passion pour le gospel. Mais en 1958, tout change: Ray Charles nous fait découvrir la Soul Music ou en français, musique de l’âme, un mélange né de l’union entre le rhythm and blues et le gospel. Ray Charles est donc le premier artiste à donner vie à cette musique mélangeant l’émotion sacrée à des thèmes profanes (gospel) et les rythmes saccadés (rhythm and blues). 


Cette musique est un tremplin contestataire pour réagir face à la communauté blanche. La Stax et la Motown sont les deux plus grands labels de l’époque qui proposent une musique noire à un public blanc, à la fin des années 1950. On les oppose souvent car on parle de southern soul (Stax) qui propose une soul incisive et de northern soul (Motown), une soul plus dansante et plus influencée par la pop.

La fusion entre le rap et la soul donne naissance au new jack swing, devenu R&B dans les années 1990. Ce sous-genre de la soul music, est caractérisé par des instruments typés hip hop et des textes dans l’esprit soul. Les artistes les plus connus sont De la Soul, D’Angelo et bien d’autres.
 



Les artistes du 21ème siècle sont Amy Winehouse pour l’international et Ben l’oncle Soul pour les pays francophones. Ce dernier se produit à Genève au festival Voix de fête le 5 mars.



Disponibilité : Ray Charles, Amy Winehouse, Motown
Leticia

lundi 21 février 2011

La partition intérieure

Que se passe-t-il dans la tête de l'improvisateur? Jacques Siron tentera de répondre à cette question le 2 mars prochain au Salon musical de la Discothèque de Vieusseux. Avant de rencontrer ce musicien genevois plutôt atypique, grand explorateur des sons et des idées, plongez-vous dans La partition intérieure, un pavé, une bible, un indispensable pour tout musicien de jazz... et bien plus !


Evidemment l'ouvrage dense et théorique de Siron s'adresse plutôt à un musicien averti. Pour l'amateur lambda, je conseille d'aller écouter Jacques Siron lors d'une de ses étonnantes prestations musicales.


Il était l'invité de la Bibliothèque musicale durant le fête de la musique 2010, avec son ensemble Les improdisiaques. Ce fut un épanchement jubilatoire de mots et de sons.

Tullia

lundi 14 février 2011

Jim Croce complete

Coup de cœur : rétrospective d’un musicien disparu trop tôt.


Jim Croce, chanteur, auteur et compositeur, est né en 1943 à Philadelphie de parents italo-américains.
Très tôt il commence à jouer de la guitare acoustique dans différents groupes amateurs et en solo, puis finalement crée son propre style, (mélange de folk, rock voire blues) composant et interprétant ses propres chansons, accompagné du guitariste Maury Muehlelsen. Entre 1972 et 1973, ils donnera plus de 250 concerts et sortira trois albums, You Don’t Mess Around With Jim, Life and Times et I got a name qui feront partie des albums les plus vendus aux USA. Croce et Muehlelsen disparaitront malheureusement dans un accident d’avion en septembre 1973 en Louisianne, lors d’une tournée. Des destins brisés du rock !



La partition Jim Croce complete répertorie 60 de ses meilleures chansons en version piano, vocal, guitare, dont le fameux titre Time in a bottle !


Patricia

lundi 7 février 2011

Lauryn Hill, le come back ?

Lorsque l’on parle des Fugees, la première personne à laquelle on pense c’est à Lauryn Hill, la chanteuse principale du groupe de hip hop.

Née le 25 mai 1975, Lauryn hill commence à chanter à un très jeune âge à la Columbia high school, l’école qu’elle fréquente à New York où elle fait la connaissance de Praz Michael et Wyclef Jean. Passionné de musique hip hop, le trio forme le groupe The rap translators. En 1989, le groupe commence à produire et à enregistrer leurs premières chansons. Lauryn hill n’a alors que 13 ans.



En parallèle, la jeune chanteuse entame une carrière de comédienne. En 1993, elle joue dans Sister act 2 qui est son plus gros succès cinématographique. Grâce à ce film, le public découvre alors une comédienne et une chanteuse exceptionnelle.

Un an plus tard, en 1994, The rap translators change de nom et devient The fugees. Leur album The score est un succès planétaire, et le public, qui s’étend désormais aux scènes internationales, connaît enfin un groupe alliant hip hop, reggae et soul dans leur musique.




Lorsque Lauryn Hill se lance dans une carrière solo en 1998 et sort son premier et unique album The miseducation of Lauryn Hill, elle rencontre un énorme succès et son album est salué par la critique. L’album devient alors le plus vendu de l’année mais aussi de la décennie. La chanteuse est nominée 11 fois aux Gramy awards de 1999 et remporte 5 prix, notamment meilleure chanteuse de l’année ou encore meilleur album de l’année.

Depuis 2007, c’est silence radio, les quelques concerts ont été annulés mais l’artiste évoquait, en juin 2010, un possible retour sur le devant de la scène. Quand?


Leticia